L'oculiste

Trois Pauvres Aveugles ; © FDD
Trois Pauvres Aveugles
Additional information
© FDD

Daumier exerce son œil et insiste sur l’aspect grotesque et risible des situations comme dans ce dessin où il représente Ratapoil, fossoyeur de la République, qui entraîne au précipice deux pauvres aveugles, Montalembert et Berryer, membres du corps législatif sous Napoléon III.

Il nous laisse voir également l’ignorance et la cupidité dans cette scène du Charlatan Macaire face à sa victime. Le charlatan ira jusqu’au bout de son cynisme et ne lâchera son client aveugle que lorsque la bourse de celui-ci sera vide !

Pour exercer son art avec autant de talent, il ne fallait pas que Daumier souffre de strabisme ni convergent ni divergent. Son point de vue sur le XIXe siècle est terriblement critique et manque parfois d’objectivité ; mais son talent est au service de la caricature. Les yeux grands ouverts, il est témoin de son temps, sa liberté de pensée lui coûte parfois sa liberté… 


Parcourir nos oeuvres