Objet de la collection

Oeuvre : Précisions - 1952.1.427 livre Dispensatorium pharmaceuticum Austriaco-Viennense Dispensaire pharmaceutique austro-viennois (titre traduit) | Art & patrimoine pharmaceutique

Numéro d'inventaire: 
1952.1.427

Dénomination: 

livre

Titre: 

Dispensatorium pharmaceuticum Austriaco-Viennense

Dispensaire pharmaceutique austro-viennois (titre traduit)

Domaine(s) DMF: 
Création / Exécution: 

création :
Anonyme (auteur)

exécution :
Schmutzer Andreas (graveur)
Schmutzer Joseph (graveur)
1729

exécution :
Kurtzböck G. (éditeur)
< Hors hiérarchie >, Vienne (lieu d'exécution)
1744

Date de création / exécution: 
1729
Matières et techniques: 

papier

burin (frontispice)

cuir (couverture)

papier (imprimé)

Mesures: 

H. 34 cm, l. 23,5 cm, E. 4,5 cm, Pagination 16 ff. n.ch.-273 p.-9 ff. n.ch.
Dimension du livre : in-folio

Marques et inscriptions: 

ex-libris (couverture, sur revers)
Ordre des Pharmaciens
Ex-Libris
1952.1.427

Tampon Conseil national de l'Ordre (première page, dernière page, page de titre)

Description cartel: 
Quand cet ouvrage paraît pour la première fois en 1729, Charles VI de Habsbourg le rendit immédiatement obligatoire dans tout le Saint-Empire. Son frontispice a été gravé par Joseph et André Schmutzer, artistes viennois réputés. On y voit la Raison et l'Expérience, mères des arts, présenter le Dispensaire à Asclépios, dieu de la Médecine, appuyé sur son bâton autour duquel s'enroule un serpent. La Raison, au centre, tient une lampe à huile afin d'éclairer les hommes. L'Expérience, à gauche, est assise devant un mortier et un pilon, ustensiles indispensables à l'art pharmaceutique. A ses pieds, on distingue un caducée, symbole traditionnellement associé à la médecine et à la pharmacie, et un mors. Cet attribut est généralement associé à la Tempérance mais trouve toute sa place ici : en effet, que serait l'Expérience sans Tempérance pour la guider ? La troisième figure féminine est une allégorie de la ville de Vienne, reconnaissable à sa couronne composée de tours et surtout au blason qu'elle tient dans la main gauche, sur lequel on aperçoit les armoiries de la ville (une croix d'argent sur un champ de gueules). Au premier plan, des putti sont accompagnés d'éléments évoquant les trois règnes de la nature.

Objets associés: 
1952.1.428
1952.1.426
1952.1.429