Henri Moissan (1852-1907)<BR />Premier Noble de chimie français

Henri Moissan ; © FDD
Henri Moissan
Additional information
© FDD

Né dans la seconde moitié du XIXe siècle qui connut une révolution scientifique, issu d’un milieu modeste, il fut l’auteur de nombreux travaux, recherches et découvertes, récompensés en 1906 deux mois avant sa mort par le prix Nobel de Chimie.

Le fluor était connu avant d’avoir été isolé. Mais les tentatives d’isolement du fluor conduisaient irrémédiablement à la production de fluorures, sels résultant de l’extrême activité de l’halogène. Moissan réussit à vaincre ces difficultés en faisant agir un courant électrique sur de l’acide fluorhydrique anhydre et isola le fluor en juin 1886. Avant sa découverte, il avait réalisé une analyse critique de tous ses prédécesseurs dans le domaine de la chimie du fluor. Après avoir isolé le fluor, Moissan explora toutes les propriétés du gaz, qu’il décrivit dans une trentaine de mémoires. Il travailla ensuite au perfectionnement du four électrique et réussit la fabrication artificielle de microscopiques cristaux de diamant. Professeur de toxicologie à l’École de pharmacie de Paris et à la Sorbonne, Membre de l’Académie de Médecine et de l’Académie des Sciences, Moissan reçut le premier en France le prix Nobel de Chimie.

Pour en savoir plus : Société d'Histoire de la Pharmacie