Toutes les ressources 1 294 résultats (8ms)

/medias/customer_2/8091_jpg_/0_0.jpg
1 média

Un voyage d'agrément à Paris. -Mon cher ami, puisque vous partez pour Paris, ayez la complaisance de vous charger de cette petite lettre! -De cette petite commission! -De cette petite malle! -Rapportez-moi quinze livres de graine de moutarde blanche... -N'oubliez pas mon racahout des Arabes... ni les biberons Darbo pour ma femme. -Que le diable les emporte! dans les 8 jours que je vais passer à Paris, on ne me laissera pas seulement un quart d'heure pour aller voir l'obélisque!...

1967 1.1672  
Auteur, Daumier, Honoré, Imprimeur, Pannier, 1843
/medias/customer_2/8192_jpg_/0_0.jpg
1 média

Fais bien attention ! Si l'on te demande du Racahout des Arabes pour l'engraissement de tout espèce de Sultanes, du Nafé d'Arabie pour l'alaitement des enfans de tout âge, du Kaiffa d'Orient pour les gastrites et les cors aux pieds, du Théobrome pour les vomissements, de l'Amandine, de l'indostane, de l'Osman Iglou, du Paraguay Roux, de la Créosote, du chocolat au Salep, de l'Hypocras, de la Moutarde blanche pour les humeurs noires les maux de dents et les déviations de la taille, de la Graine de chou colossal, tu prendras dans ce sac, toujours le même ne vas pas te tromper !!! et tu serviras cela en poudre en pâte en liqueur ou en graine suivant ton idée. - Diable qué c'est donc que c'te graine là? - C'est de la graine de niais première qualité. - Fameux, Fameux!!

1967 1.1717  
Auteur, Daumier, Honoré, Auteur, Philipon, Charles, Imprimeur, Aubert, 1837
/medias/customer_2/8102_jpg_/0_0.jpg
1 média

Monsieur, je méprise le charlatanisme de l'affiche, je méprise les Pufs de l'annonce, j'abhorre tout ce qui sent le charlatan, le sauteur, le danseur de corde et je me borne à produire tout naivement tout bêtement ma marchandise. Lisez mon catalogue! Parfum de l'amour, de l'estime et de l'amitié, en flacons moyen âge .. Extrait de sourire de l'enfance - Parfum des premiers pas d'Adolphe - Eau de l'alliance des peuples, pour le mouchoir avec la chanson de Beranger - Parfum du Général Foy, pour raffermir les fibres du cerveau et rappeler aux français leurs libertés et leurs droits garantis par la charte constitutionnelle. Entouré d'un discours prononcé sur la tombe de l'immortel député par un de ses honorables collègues. Vous le voyez il est impossible d'être plus simple

1967 1.1756  
Auteur, Daumier, Honoré, Auteur, Philipon, Charles